•  

     

     


    Vacances de NOËL

    23 décembre 2017 ~ 6 janvier 2018
    Quelques chalets encore disponibles

    Vacances de FÉVRIER :
    semaine 8 du 17 au 24 février – zones A & C –
    quelques chalets encore disponibles
    ~~~
    semaine 9, du 24 février au 03 mars – zones B & C –
    seulement 3  chalets encore disponibles

    Réservez au plus tôt pour ces dates!

    *** Station de MIJANÈS ***

    Ouverture le 23 décembre!

     

     

     

    Offre Promotionnelle
    semaine du 10 au 17 février 2018

    &
    semaine du 03 au 10 mars 2018
    – 10%

     

  • Vous êtes ici : Accueil >>Toutes les Infos >>Page 2
  • CARCANIÈRES : Samedi 9 décembre ~ Bestiaire Pyrénéen ~

    Samedi 27 décembre ~ LOTO ~

Après Vauban… Phoebus!

La Dépêche du Midi le 8/07/2015.

Après Vauban… Phoebus!

Après plusieurs années d’animations sur le thème de Vauban, l’office de tourisme du Donezan change d’époque. L’animation historique estivale passe donc cette année du XVIIe siècle au XIVe siècle, époque de Gaston Phoebus. En savoir plus…

Préparer sa randonnée en Ariège

Quelques liens utiles pour bien préparer sa randonnée en Ariège :

Randonnée en Donezan - Ariège -

Randonnée en Donezan
– Ariège –

Liens valides à la publication (juin 2015)
Randonnée en Ariège

Pic de Tarbesou

Ariège, terre promise du vélo

La Dépêche du Midi le 18/05/2015.

Le vélo peut être un véritable moteur de développement pour le tourisme de l’Ariège qui s’installe dans le paysage cycliste. Un bon moyen de promouvoir notre département comme destination. Tour de France, Ariégeoise, Casartelli… Le vélo est chez lui en Ariège. img_9625Depuis le cyclo qui rallie Foix à Saint-Girons par la voie verte aux champions qui s’affrontent dans les ascensions de Pailhères, Bonascre ou Beille en passant par les amateurs qui affolent les compteurs kilomértiques, ils sont des milliers à se presser sur les routes de notre département tous les ans. Le 6 juin prochain, plusieurs centaines amoureux de la petite Reine devraient se retrouver pour tenter l’ascension du plateau de Beille à l’occasion de la fête du Tour avant l’arrivée le 16 juillet de l’étape du TDF 2015 Lannemezan-Plateau de Beille. L’Ariège aime le vélo et veut le faire savoir à l’initiative du conseil départemental : «Ariège aime le Vélo» a vocation à devenir une marque qui peut servir de point d’entrée pour la pratique du vélo en Ariège, mais aussi de caisse de résonance pour l’ensemble des acteurs du vélo» explique Nicolas Hubert, le directeur de la communication du conseil départemental.

Tous les vélos sont bienvenusimg_9597

«Avec une accroche unique, un message fort et répété, le conseil départemental souhaite toucher un large public au bénéfice des associations, manifestations et des structures qui œuvrent tout au long de l’année pour la pratique des différentes spécialités (route, VTT, BMX, pignon fixe), tous les vélos ont droit de cité en Ariège» ajoute-t-il. Ce qui fait dire à Henri Nayrou, le président du conseil départemental : «l’Ariège le vélo sous toutes ses formes.» L’impact économique n’est pas neutre pour les territoires de l’Ariège avec cette forme de tourisme porteuse d’image (paysage, environnement préservé…) : il y a le cyclotourisme mais aussi le VTT aux Monts d’Olmes, à Guzet ou Bonascre. Le Tour de France est pour l’activité vélo une véritable locomotive : «Pour 1 € investi par les collectivités, on estime entre 3 et 5 € les retombées directes sur les territoires en fonction des situations» a expliqué Christian Prudhomme, le directeur d’ASO, lors de sa venue récente en Ariège.

Un dossier transpyrénéen

«Je suis convaincu que le vélo est très porteur pour la destination Ariège» estime Jean-Claude Eychenne, de l’Ariégeoise. La cyclosportive attire tous les ans plus de 4 000 coureurs. 50,8 % des inscrits disent être intéressés par un séjour cyclosportif en Ariège. Encore faut-il avoir les hébergements correspondant aux attentes de cette clientèle. L’agence de développement touristique (ADT) doit remettre à jour le catalogue de ces offres. Au delà, des tours operators viennent régulièrement en Ariège (lire ci-dessous). «Il faut aller plus loin dans la qualification de cette offre» note Philippe Jugie, le directeur d’ADT. Comme le ski, le vélo doit être un atout pour l’ensemble des Pyrénées. L’Ariège va être en pointe sur le volet itinérance du futur contrat de destination porté par la confédération pyrénéenne du tourisme de Jean-Henri Mir : «Ce contrat destination Pyrénées englobe tout le massif. C’est important de conserver une entité Pyrénées, une marque Pyrénées, favorisant la communication et la commercialisation. Il est porteur d’une ambition : faire en sorte que le tourisme international soit plus démarché par les Pyrénées» et donc l’Ariège.

L’Ariège sur les roadbooks

L’Ariège commence à se faire une place sur les prospectus des tours operators spécialisés dans les séjours vélo. Comme Discover France adventures qui propose Foix comme destination d’un circuit parti d’Argelès-Gazost. Aux Etats-Unis, Thomson Bike Tours inscrit le plateau de Beille au programme de ses voyages «King of the mountains the Pyrénées stages» ou «Pyrénées- Ventoux». Le tour operator britannique Marmot Tours propose lui un raid pyrénéen qui emmène les cyclos de l’Atlantique à la Méditerranée par le col de Port, Pailhères ou des circuits avec Bonascre, Chioula. A chaque fois, ces produits touchent des clients passionnés qui ont les moyens de s’offrir leurs rêves. A la clé, des retombées pour l’économie locale entre les nuitées, les repas, les achats… et puis peut-être l’envie de revenir.     Arnaud Paul

L’Ariège célèbre le vélo et le Tour de France

La Dépêche du Midi le 13/05/2015.

Le 6 juin prochain le plateau de Beille accueille la fête du Tour de France. Au programme, 16 km d’ascension à vélo ou à pieds et de nombreuses animations.
img_9725

Tour de France 2013. Col de Pailhères.

C’est à vélo que Christian Prudhomme, le directeur d’ASO et du Tour de France a franchi, hier, la ligne d’arrivée sur le plateau de Beille aux côtés d’Henri Nayrou, le président du conseil départemental et Alain Naudy, président de la communauté de communes des vallées d’Ax. «C’est la première fois que je vois le plateau de Beille hors course… C’est magnifique, le cadre est exceptionnel» a affirmé Christian Prudhomme. Le 6 juin prochain, ils seront des centaines, voire plus à s‘élancer depuis la place des Cabannes pour gravir les 16 kilomètres d’ascension jusqu’au plateau de Beille, situé à 1 800 m d’altitude, à l’occasion de la fête du Tour de France. L’idée est simple : il y aura le même jour des cyclistes sur toutes les routes des étapes du Tour de France 2015. Rappelons que le 16 juillet prochain, on jugera au plateau de Beille l’arrivée de l’étape partie de Lannemezan. «Ce sera la troisième étape pyrénéenne et le regretté Laurent Fignon me disait souvent la troisième étape de montagne consécutive on voit vraiment qui a la moelle et qui ne l’a pas» souligne Christian Prudhomme venu en ami présenter cette grande fête du Tour. «L’Ariège aime le Tour de France et le Tour de France aime l’Ariège» s’est enthousiasmé Henri Nayrou, le président du conseil départemental. «L’Ariège aime le vélo sous toutes ses formes» poursuit le président du conseil départemental en listant les initiatives tournées vers le vélo comme les voies vertes Foix-Saint-Girons, la voie verte des Pyrénées Cathares… Au-delà, «le Tour de France est un levier important pour le tourisme en Ariège» juge encore Henri Nayrou. Le conseil départemental mobilise 150 000 € et la CCVA 130 000 € pour accueillir cette étape pyrénéenne. «Un euro investi par les collectivités territoriales peut générer 3 à 5 euros de retombées directes» en fonction des étapes, des équipements avance Christian Prudhomme, sensible «au lien fort qu’il y a entre le vélo utilisé tous les jours et le vélo des champions. À Londres, après le départ du Tour, on a vu le nombre de cyclistes augmenter de 10 %» précise-t-il encore.

Beille : «C’est l’Alpe d’Huez et 2 km en plus…»

À l’instar des Tourmalet, du Peyresourde ou du Soulor, le plateau de Beille est en train de forger sa légende et de rentrer dans l’histoire du Tour de France. «L’étape du plateau de Beille est toujours marquante car la montée est redoutable» souligne Christian Prudhomme, le directeur d’ASO. «Le plateau de Beille qui s’est inscrit dès la première ascension dans l’histoire du Tour, c’est l’Alpe d’Huez plus deux kilomètres… même type de montée avec deux kilomètres en plus, les champions le savent très bien. cette année, ce sera la troisième étape pyrénéenne et le regretté Laurent Fignon me disait souvent la troisième étape de montagne consécutive on voit vraiment qui a la moelle et qui ne l’a pas. On aura le 16 juillet de belles choses à regarder.» C’est la 5e fois que le plateau de Beille accueillera l’arrivée d’une étape du Tour de France. Les deux dernières ont été remportées par Contador en 2007 et Vanendert en 2011.

En pratique

Le 6 juin, départ à 9 h 30, des vélos pour l’ascension du plateau de Beille. 10 heures : départ des coureurs pédestres et des marcheurs. Sur place, il y aura des animations, des démosntrations, des concerts, de la restauration. Une page facebook L’Ariège aime le vélo est en ligne.     Ar.P.

Villages fleuris : les lauréats 2014

La Dépêche du Midi le 26/04/2015.

Les participants au concours des maisons et villages fleuris ont été récompensés pour leur implication au titre de l’année 2014. Les villages qui se sont démarqués sont Rouze (hors catégorie) et de Le Pla (première place). Les particuliers sont, quant à eux, répartis dans différentes catégories.
Aussi, pour la catégorie «jardin», Mme Carivenc a à nouveau convaincu le jury qui lui a décerné un prix «hors catégorie», alors que Mme Pares a remporté le premier prix. Au chapitre des «terrasses», c’est l’aménagement de Mme Grozdéa qui a été récompensé. Enfin, dans la catégorie «façade», c’est M. Bousquet qui a impressionné le comité évaluateur. Un grand bravo à tous les participants qui ont tous pu bénéficier d’un prix offert par l’office de tourisme du Donezan. Tous les habitants du territoire et bien sûr les communes sont invités à se préparer dès maintenant pour l’édition 2015 du concours des maisons et villages fleuris. Le passage du jury se fera comme à l’accoutumée en juillet et, nouveauté cette année, il y aura une catégorie «potager». À vos arrosoirs !
La Dépêche du Midi Voir l’article sur le site de La Dépêche.